Théa et le Centre

Théa a grandi, les centres ne sont toujours adaptés et adaptables avec les thérapies dont elle a besoin pour autant force est de constater qu’elle a aussi besoin d’avoir SA vie avec des copains, des copines et un autre environnement complémentaire à son épanouissement. Heureusement, Théa était sur liste d’attente depuis ses 2 ans du coup 9 ans plus tard elle est en top position sur les listes d’attente !

Trois places se libèrent dans le centre que ses parents et thérapeutes pensent le plus adéquat, pour elle, du coup en septembre Théa fait sa rentrée.

Ainsi donc Théa fait une adaptation remarquable et remarquée, elle va 4 jours par semaines au centre, les thérapeutes en libéral se sont adaptés à son nouvel emploi du temps et certaines prises en charge à domicile s’en trouvent diminuées.

Théa adore prendre le minibus qui vient la chercher, adore les nouvelles activités proposées par le centre. Elle est juste plus fatiguée car tout l’intéresse et qu’elle est très observatrice ce qui lui demande une énergie de dingue.

Mesdames épilepsie et scoliose qui dans l’intervalle de toutes ces années ont fait leur apparition sont quasi sous contrôles.

Théa est donc heureuse, épanouie et progresse toujours ce qui pour ses parents est le principal !

Toutefois, attention centre ne veut pas dire possibilités 100% garantie de reprendre une activité professionnelle.

Tout d’abord car la problématique de la fiabilité des aides à domicile n’est pas résolue. Ensuite il faut préparer Théa le matin et le mini-bus vient la chercher pour 8h10 et la ramène à 17h voir 16h45.

D’autre part, le mercredi Théa ne va pas en centre car trop fatiguée. Et qui dit centre dit collectivité donc maladies !

Même si madame épilepsie est quasi sous contrôle des blagounettes ne sont pas exclues !

Il y a les périodes de vacances à gérer et la MDPH légitimement retire des heures d’aides humaines puisque Théa est en centre !

Donc en cas de reprise d’activité professionnelle comment faire lorsqu’il faut aller chercher l’enfant en urgence, comment faire le matin et le soir, comment faire pendant les vacances, surtout si les heures d’aides humaines sont en chute libres ? Pour rappel Théa n’est pas autonomes elle dépend d’une tierce personne à 100% !

Ainsi donc et à titre d’exemple entre septembre et janvier Théa a été absente 66 jours (hors vacances) !

Par chance, car oui c’est une chance, le centre de Théa a une assistante sociale attentive qui a averti la famille de ce nombre élevés d’absences et a pris la liberté en accord avec la direction de rédiger des courriers pour la MDPH afin de réviser le nombre d’heures pour les aides humaines !

Soyons honnêtes ce ne sont pas toutes les assistantes sociales ni tous les centres qui agissent de la sorte, ni toutes les MDPH qui acceptent ce genre de révision !

2018-11-30T15:01:33+00:00

About Our Practice

Phasellus non ante ac dui sagittis volutpat. Curabitur a quam nisl. Nam est elit, congue et quam id, laoreet consequat erat. Aenean porta placerat efficitur. Vestibulum et dictum massa, ac finibus turpis.

Contact Info

12345 West Elm Street

Phone: 1.888.456.7890

Fax: 1.888.654.9876

Web: Buy Avada Today!